Visiteflorence.com
Église Santa Maria Novella Florence

Santa Maria Novella, l'église et son quartier méconnu

Pour les amateurs de peinture, un incontournable joyau de la Renaissance

 

Le couvent dominicain de Santa Maria Novella est l’un des plus importants d’Italie. Les papes y séjournaient, et il fut le site du prestigieux concile de Florence, en 1439. L’église abrite de nombreux chefs-d’œuvre, dus à Giotto, Orcagna, Masaccio, Brunelleschi, Ghirlandaio, Lippi. Grâce à ses fresques magistrales nous retracerons les moments fondateurs de l’art italien de la Renaissance. De l’invention de la peinture moderne avec la célèbre Trinité de Masaccio, aux splendeurs bourgeoises du cycle de la Vierge du plus grand narrateur florentin de l’époque, Ghirlandaio. Ces décors finançaient par les plus riches familles florentines nous dévoileront aussi le lien intime de l’art et de l’argent. Giovanni Ruccellai, le troisième homme le plus riche de Florence, finança les travaux de la façade  projetée par Alberti. Dans son journal, le banquier écrivit qu’il avait eu plus de plaisir à dépenser son argent – surtout en construction – qu’à le gagner !

En fonction du jour et de l’horaire, nous pourrons coupler la visite de l’église avec la découverte de la pharmacie Santa Maria Novella, la plus ancienne d’Europe,  le cloître Vert qui abrite le fantastique Déluge de Paolo Uccello et la Chapelle des Espagnols avec le plus beau cycle de fresques médiévales conservé à Florence.

 



Visite précédente     -    Visite suivante

Explorez toutes les visites...