Visiteflorence.com
Jardin de Boboli Florence

Jardin de Boboli

Une promenade de charme dans un merveilleux jardin de la Renaissance

Derrière le palais Pitti, le jardin de Boboli est le plus beau « jardin à l’italienne » de Florence. Il était autrefois destiné aux promenades et aux somptueuses fêtes des Médicis. Ses vue imprenables sur Florence, son tracé architectonique à flanc de colline par terrassements successifs, ses effets de perspective, ses fontaines, ses bassins, ses statues, ses grottes mais aussi ses jardins agricoles, exotiques et secrets, ses serres, son amphithéâtres, sa majestueuse allée de Cyprès sont autant d’éléments qui vous ferons découvrir l’étendue et la richesse de ce lieu enchanteur, lumineux et minéral. Nous descendrons par le Viottolone vers l’esplanade elliptique de l’Isolotto, rond-point occupé au centre par la fontaine de l’Océan, un jardin baroque sur l’eau. Nous grimperons jusqu’au musée de la Porcelaine. Depuis la terrasse du Chevalier, nous découvrirons une vue panoramique de la campagne florentine. Absolument magnifique !


À visiter en toutes saisons, il est chaque fois différent. Des couleurs, des odeurs apparaissent puis disparaissent au fil de l’année. Nos sens y sont toujours sollicités.

Lisez mon article sur  l'Iris florentin, cliquez ici

 

 

Jardin Bardini Florence

Jardin Bardini

Une flânerie romantique à l’ombre des glycines

 

Le visiteur qui se promène le long de l’Arno aperçoit à l’arrière du palais Mozzi, à flanc de colline, une importante tache de végétation : c’est le splendide et composite jardin Bardini du nom du célèbre antiquaire qui en fut le dernier propriétaire. Nous traverserons le jardin agricole de la Renaissance, nous admirerons la grande perspective de l’escalier baroque qui conduit le regard du Belvedère vers le jardins des roses; nous traverserons le sous bois et longerons le petit canal du dragon du jardin chinois dessiné pour un banquier français, Louis Le Blanc, au début du XIXe siècle. Le jardin Bardini est aussi un jardin botanique et la floraison des glycines, des roses, des azalées et des hortensias en rendent la visite fascinante en toutes saisons. Depuis le belvédère et son café, les vues panoramiques sur la ville de Florence, protagoniste indiscutée des lieux, sont admirables. Venez, voir et écouter l’étonnante histoire de ce jardin baroque, et de sa restauration moderne, une flânerie champêtre et romantique.

La visite du Jardin Bardini peut être couplée avec la visite du Jardin de Boboli ou avec une flânerie dans le quartier de San Niccolò à la découverte du Jardin des roses ; il est aussi possible d’en combiner la visite avec celle du Musée Bardini ou de la Villa Bardini.

 

 

Villa Castello et Petraia Florence

Villa Médicis de la Petraia: un joyau aux portes de Florence

Des Médicis aux Savoie, les charmes de la villégiature à la Pétraia

 

La célèbre villa de la Petraia fut acquise en 1544 par Cosme Ier de Médicis, la Petraia n'est alors qu'une modeste demeure fortifiée. Ferdinand puis Cosme II de Médicis en feront une résidence  princière et d'été. Le jardins se développe sur trois terrasses avec ses agrumes et ses parterres de fleurs.

Le chef-d'oeuvre de la villa est sa cour d'honneur peinte par Cosimo daddi et Volteranno (1611-1689). Les fresques retracent les moments forts du gouvernement des Médicis, avec un hommage appuyé aux Reines de France, Catherine et Marie de Médicis... 

Ce merveilleux cortile sera transformé en une incroyable salle de bal pour le mariage du fils de la Comntesse Rosina et du roi d'Italie. Le jeune homme épouse une jeune et belle Lardarel. Le spectaculaire lustre en cristal mauve nous rappelle l'éclat et le faste d'une  fête de mariage  mémorable. Nos pas nous porterons, de salle en salle, où les trésors mêlés des Médicis et des Savoie dévoilent leur splendeur intacte. 


*La villa de Castello ne se visite pas, elle abrite l’Académie de la Crusca (fondée à Florence en 1583, elle réalise des recherches sur la langue italienne). Son splendide jardin ne se visite que rarement.

 

 

Villa de Poggio a Caiano Florence

Villa de Laurent le Magnique à Poggio a Caiano

Venez écouter et voir le récit des faste des Médicis

La villa construite pour Laurent le Magnifique est la plus célèbre des villas médicéennes.

Selon Vasari, « Laurent aurait demandé à Giuliano da Sangallo de faire le modèle de ce qu’il avait lui-même dans l’esprit, et Giuliano l’aurait réalisé ». Le plan original de Poggio a Caiano pourrait donc devoir une part de son caractère savant à la culture humanistique de Laurent.

À l’intérieur, nous admirerons le salon de Léon X magnifiquement décoré par les plus grands peintres florentins (Pontormo, Andrea del Sarto, Alessandro Allori). Nous évoquerons le souvenir  des personnages historiques qui ont séjourné ici et, entre légendes familiales et nouvelles découvertes scientifiques, nous reviendrons sur l’empoisonnement présumé de François I de Médicis et de Bianca Capello…et sur bien d’autres anecdotes.

À l’étage, nous visiterons le fabuleux Musée de la Nature Morte qui abrite la splendide collection des Médicis. Pour Cosme III, Bimbi peindra de gigantesques tableaux réunissant, par catégorie, toutes les espèces de fruits cultivés dans les vergers de ses villas, un témoignage éblouissant et étonnant de sa passion pour la botanique.

 

 

Villa Gamberaia Florence

Villa et Jardin Gamberaia à Settignano: la vie rêvée de la princesse Ghyka

Une escapade champêtre pour respirer la campagne Toscane

 

Le jardin de la Gamberaia est l’un des lieux les plus magiques de la Toscane, entre la vallée de l’Arno et la colline de Settignano. De son belvédère, la beauté du paysage, les vues sur Florence et la campagne sont inoubliables. En parcourant les allées ombragées et le jardin d’agrumes, le cabinet rocaille et le bowling-green vous découvrirez pourquoi ce jardin est l’un des plus célèbres de Florence.  

L’histoire du jardin commence autour de 1610, quand Zanobi di Andrea Lapi fait construire la villa. Le jardin sera agrandi au XVIIIe siècle, quand la propriété passe à la famille Capponi. En 1896, la villa est achetée par la princesse Ghyka, amie des peintres et des écrivains (Henry James, Edith Wharton, Vernon Lee). Elle fait construire un parterre d’eau et remplace le parterre de broderie baroque. Elle réinvente le jardin de la Renaissance, transforme l’ordinaire en extraordinaire, dans son jardin tout n’est que luxe, calme et beauté. Partez à la découverte de ce jardin paradisiaque…

 

 

Jardin Torrigiani Florence

Jardin-parc Torrigiani: un jardin symbolique du XIXe siècle

Offrez-vous une visite exclusive dans le plus beau jardin romantique privé de Florence

Avec ses sept hectares, c’est le jardin privé le plus grand d’Europe à l’intérieur de l’enceinte d’une ville. Déjà célèbre à la Renaissance pour sa collection botanique, le jardin Torrigiani sera agrandi, au XIXe siècle, par l’architecte Luigi de Cambray Digny et transformé en un extraordinaire parc romantique à l’anglaise, riche d’espèces naturels et de symboles maçonniques (temple de l’Arcadie, tour, statues ésotériques …). La majestueuse statue d’Osiris accueille le visiteur et lui indique les règles de comportements à tenir dans le parc.

Venir découvrir ce coin de paradis dans le cœur de l’Oltrarno, une visite exclusive en compagnie de l’un des propriétaires.

 



Visite précédente     -    Visite suivante

Explorez toutes les visites...