Visiteflorence.com
Cupola Brunelleschi

Architecture de la Renaissance, le XVe siècle florentin

Une promenade dans la ville pour admirer les œuvres de Filippo Brunelleschi, de Leon Battista Alberti

 

Une promenade architecturale dans la ville pour admirer les œuvres de Filippo Brunelleschi (1377-1446), l’un des pères fondateurs de la Renaissance. Sculpteur, théoricien et architecte de génie, il élabora un langage nouveau – fait de rigueur géométrique, rationalité, pureté formelle – qui révolutionna la façon de concevoir le métier de l’artiste dans la Florence du début du Quattrocento. La ville de Florence conserve ses principaux chefs-d’œuvre, venez les découvrir: la coupole de la cathédrale Santa Maria del Fiore (le "Duomo" pour les florentins), l’église et la sacristie de San Lorenzo, l’Hôpital des Innocents, la rotonde de Santa Maria degli Angeli. Leon Battista Alberti (1404-1472), poète, humaniste et architecte fut le premier théoricien de la Renaissance et fixa les règles de cet art nouveau dans un traité d'architecture célèbre. Il réalisa à Florence la Façade de Santa Maria Novella et le Palais des Rucellai.

L'invention de la perspective par Filippo Brunelleschi a conduit à une nouvelle perception de l'espace urbain. Cette vision esthétique basée sur un savoir mathématique renouvellé (proportions, symétrie, rapport mathématiques, perspective) engage également le problème de la fonction de ces édifices et de leurs symboliques. Entre esthétique et éthique, le concept du "beau" modèle et transforme l'espace urbain florentin. Laissez-vous guider par une conférencière historienne de l’art lors d’une promenade architecturale pour comprendre les diverses facettes de l’art novateur et génial des architectes florentins du XVe siècle, Brunelleschi et Alberti.
 

Tempietto Rucellai

Désir d'éternité

Nouvelle conception de l'espace et recherche de perfection dans les chapelles funéraires de la Renaissance

Les chapelles funéraires des grandes familles de Florence, Rucellai, Médicis et Pazzi. Giovanni Rucellai était l'ami du poète, humaniste et architecte Alberti, premier architecte "moderne" de l'époque, il concevait ses architectures et en confiait la réalisation à des maçons. Il conceva ainsi le palais Rucellai et l'une des plus étonnante chapelle funéraire de la ville, celle de son ami Giovanni. Son ami Brunelleschi l'avait précédé dans les nouveautés, inventeur de génie, il était au XVe siècle considéré comme le nouveau Dédale, le plus grand architecte de la ville. Sa sensibilité toute intellectuelle se déploie érudite dans la conception de la chapelle des Médicis à San Lorenzo (Ancienne Sacristie) et celle des Pazzi à Santa Croce, quintessence de beauté et d'harmonie.

 

 



 



Visite précédente     -    Visite suivante

Explorez toutes les visites...