Visiteflorence.com

 


Promenade architecturale

Cette promenade architecturale et urbaine vous propose de découvrir les plus beaux palais de la Renaissance, au fil de l’art, de l’histoire, et des anecdotes. Et des surprises!

Florence s’affirme au premier regard dans sa magnificence, moins éprise de séduction que d’intelligence. Cette beauté est de l'ordre de la fulgurance, de l'émerveillement, elle est "le sourire de l'être" comme l'écrit si justement l'anthropologue florentin Fosco Maraini. Depuis le monde antique, le thème de la beauté est liée à celui de la vérité. Notre jugement esthétique est tenu par les fils de la beauté et du vrai qui se croisent et s'entrecroisent. La ville de Florence le proclame de places en rues, de palais en églises. Le plan urbain de la ville et ses monuments sont les enfants de l'ordre social et de la technique, mais aussi de la dialectique et de la géométrie. Le sens qui prédomine ici est celui de la Vue. Tout est construit et mis en scène à partir d'une vision ordonnée du monde.

Ses palais sont austères, aucune concession n’est faite à l’ornement, le décor est solennel et minéral. Pas de fleurs aux façades, mais la pierre, choisie dans les carrières des proches montagnes et taillée en blocs énormes. Pour les humanistes de la Renaissance, le caractère d’un palais devait être étroitement lié au statut social de l’individu et comme seuls quelques hommes se distinguent dans une ville, ce sont eux qui peuvent prétendre à la plus haute «magnificence », mot de prédilection pour qualifier l’architecture privée. Notre promenade urbaine dans la ville nous fera découvrir le quartier de l'Hôtel de Ville avec son béffroi le plus haut de la ville, et celui des maisons-tour austères des XIIe-XIIIe siècles qui contrastent avec le nouvel urbanisme qui voit le jour à la Renaissance. À l'aube des temps nouveaux, les riches marchands florentins se doteront d'un type de maison mieux adaptée à leurs nouvelles exigences, la demeure privée devient lumineuse, confortable, un nouvel art de vivre voit le jour, la guerre semble désormais loin. Venez admirer les palais des Davanzati, des Médicis, des Pazzi, des Rucellai, des Pitti et des Strozzi. Cette visite nous permettra de découvrir l’histoire des  plus grandes familles florentines, dont les noms rythment la toponymie du lieu, et qui vivent encore, à l’ombre de leurs mythes, dans ces magnifiques palais.

À propos d'une famille proche du clan Médicis, les Corsini, lire Le palais Corsini  publié dans Le Figaro Hors-série 2017, Toscane Eternelle.


 

 

Cupola Brunelleschi

Sur les traces de Brunelleschi: la naissance de l'architecture moderne

Promenade architecturale dans Florence pour lire et comprendre les édifices construits par Filippo Brunelleschi, père fondateur de la Renaissance

Sculpteur et architecte de génie, Filippo Brunelleschi (1377-1446) élabora un langage nouveau - fait de rigueur géométrique, rationalité et pureté formelle - qui révolutionna la façon de concevoir le métier dans la Florence du début du XVe siècle. La ville de Florence conserve ses principaux chefs-d’œuvre, venez les découvrir: la coupole de la cathédrale Santa Maria del Fiore (le "Duomo" pour les florentins), l’église et la sacristie de San Lorenzo, l’Hôpital des Innocents, la rotonde de Santa Maria degli Angeli. L'invention de la perspective par Filippo Brunelleschi a conduit à une nouvelle perception de l'espace urbain. Cette vision esthétique basée sur un savoir mathématique renouvellé (proportions, symétrie, rapport mathématiques, perspective) engage également le problème de la fonction de ces édifices et de leurs symboliques. Entre esthétique et éthique, le concept du "beau" modèle et transforme l'espace urbain florentin. Laissez-vous guider par une conférencière historienne de l’art pour comprendre les diverses facettes de l’art novateur et génial de Filippo Brunelleschi, le nouveau Dédale!

Pour en savoir plus sur Filippo Brunelleschi, voir mon  interventions dans Le monde de Jamy, cliquez-ici

 À propos de L'hôpital des Innocents de Brunelleschi, lire l'article publié dans Le Figaro Hors-série 2017, Toscane Eternelle, cliquez-ici.

 

Galleria Palatina

Un musée, des d'histoires 

À écouter en famille, pour les jeunes de 8 à 18 ans. Passez un bon moment tout en apprenant à regarder la peinture.

Initiation à l'art de la peinture de la Renaissance en suivant deux visites guidées: une Visite des Offices (le musée des chefs-d'oeuvres avec les peintures de Botticelli et de Léonard de Vinci) ou une Visite de la Galerie Palatine au palais Pitti qui mélange les décors princiers et les tableaux de maîtres. 
Aussi captivantes pour les enfants que pour les parents, ces visites vous permettent d'explorer les chefs-d'oeuvre de la Renaissance florentine. Au fil de l'art, de l'histoire et des anecdotes, un beau voyage dans la peinture, qui n’aura plus de secret pour vous !

Il est difficile de choisir entre les Offices, l'incontournable musée des chef-d'oeuvres (Botticelli, Leonard de Vinci, Raphaël et Michel-Ange, Caravage) et le palais Pitti, somptueuse demeure princière des Médicis avec ses meubles, ses merveilleux décors en trompe l'oeil et sa précieuse collection de Raphaël (Lippi, Raphaël, Titien, Giorgione)! La visite des Offices est uniquement un musée de peinture et il y a, en saison de mars à septembre, beaucoup de monde alors que le palais Pitti, d'une atmosphère plus feutré et tranquille, propose la découverte d'un monde et d'une culture (Histoire, mobilier, décor et peinture s'entrelacent et s'interpellent).

 

 



Visite précédente     -    Visite suivante

Explorez toutes les visites...