Visiteflorence.com
Palais Davanzati

La vie de château: atmosphère médiévale au palais Davanzati

Une visite passionnante pour s'émerger dans l'univers feutré du Moyen Age.

 

Le palais Davanzati construit vers la moitié du XIVe siècle est un témoignage exceptionnelle de l’architecture privée du Moyen Âge florentin. Sa visite vous donnera une idée de ce que pouvait être les intérieurs de cette époque et du style de vie d’une famille de marchand et de son environnement domestique. Les principales pièces de la maison sont décorées de peintures murales colorées avec des motifs géométriques, des oiseaux et des fleurs mais aussi des paysages. La chambre à coucher des Davizzi est ornées de scènes figurées racontant les déboires amoureux de la Châtelaine de Vergy, poème courtois du XIIe siècle, écrit en Bourgogne, et très à la mode à Florence. 

Venez explorer le palais, vous serez émerveiller par le goût du confort des florentins ! Exemple unique de Maison florentine à mi-chemin entre la maison-tour médiévale et le palais renaissance. En 1904, le palais est acheté par l'antiquaire Elia Volpi qui le restaure et y installa sa collection d'objets et de meubles. Le palais sera plus tard acheté par l'Etat et ouvert au public en 1956. Visiter le palais Davanzati, c’est raconter la vie quotidienne d’une famille de marchands florentins au Moyen Age. Les objets conservent la mémoire des hommes, portent la trace des usages et des coutumes, révèlent l’esprit d’une époque.  Des boiseries aux coffres nuptiaux peints, des tableaux de maîtres (Filippino Lippi, Desiderio da Settignano, Lo Scheggia, Andrea del Sarto…) aux objets de la maison (tables, ustensiles de cuisine, chaises, coffres, céramiques, poteries…), nous nous émergerons dans l’univers feutré du Moyen Age.

Visite à la carte. La visite du Palais Davanzati peut être combinée avec celle de la Maison Martelli, famille proche des Médicis. Leur amitié sera scellée au XVIe siècle par le mariage de Cosme I de Médicis avec Camille Martelli. Un mariage désatreux pour la jeune fille, qui à la mort de Cosme finira sa vie, folle, dans un couvent, où l'avait expédié le fils du grand-duc. Depuis 2009, la maison meublée est ouverte à la visite. Restée propriété de la famille jusqu'en 1986, la maison et ses décors sont le témoin du style de vie d'une famille de la haute bourgeoisie florentine. 

Palais Davanzati, ouverture lundi-vendredi: 8:15-14:00; samedi et certains dimanches 13:15-19:00; Maison Martelli, ouverture jeudi après-midi (14:00, 15:00, 16:00, 17:00), samedi ou certains dimanches matin (9:00, 10:00, 11:00, 12:00)

À  propos du Palais Davanzati lire mon article La vie de château publié dans Le Figaro Hors-série 2016, Florence Secrète, cliquez-ici

 

 

Musée Bardini

Musée Bardini, géniale divagation

Partez à la rencontre du prince des antiquaires, Stefano Bardini qui créa le mythe de la Renaissance. 

 

Il faut pousser la porte de ce musée magique aux murs bleus chargés d’objets d’art. La collection de Stefano Bardini (1854-1922), « le prince des Antiquaires » qui unit le goût des affaires et des frivolités, vous surprendra. Le palais, siège du musée, fut acheté et restructuré par Bardini en 1881. Grâce au remploi de décors provenant de palais ou d’églises (tympans, portails, escaliers mais aussi plafonds peints), l’antiquaire transforma un ancien couvent en un superbe palais néo-Renaissance. Je vous invite à découvrir ce musée à l’atmosphère curieuse et originale où se côtoient les objets d’art appliqué et les chefs-d’œuvre : la Charité de Tino da Camaino, la Vierge à la pomme  et la Vierge des Cordiers de Donatello, le Saint Michel Archange d’Antonio del Pollaiolo, l’Atlas de Guercino.

Visite à la carte. La visite du Musée Bardini peut être combinée avec celle du Palais Horne ou de la Maison de Rodolfo Siviero, surnommé le 007 de l'art, célèbre agent double de l'époque fasciste, grâce à qui l'Italie d'après la seconde guerre mondiale a pu recrouver les chefs-d'oeuvre de la Renaissance des collections florentines, qui avaient été volés par les nazis et envoyés à l'étranger. L'hôtel particulier dans le style néo-renaissance, construit en 1875 le long de l'arno Serristori, qu'il habita de 1944 à 1983, conserve ses collections d'objets anciens, sa bibliothèque et quelques tableaux de Soffici, et De Chirico, ami de Siviero. 

Le musée Bardini, vendredi, samedi, dimanche, 11:00-17:00.

A propos du Musée Bardini lire mon article dans le Figaro Hors-Série, Florence Secrète cliquez-ici

 

Musée Horne

Musée Horne, la symphonie des objets du quotidien

Un anglais à Florence réinvente la Renaissance à travers la mémoire des objets. 

 

Esthète anglais passionné, Herbert Percy Horne a tant aimé Florence, tant rêvé de la Renaissance qu’il a réuni  dans le superbe palais  Corsi  du Quattrocento, construit par Simone del Pollaiolo,  une collection exceptionnelle de peintures et de meubles. Visiter le musée Horne, c’est raconter le mythe de la Renaissance à travers la vie d’un amateur d’art du début du XXe siècle, c’est l’époque où les intellectuels, les écrivains et les artistes anglo-américains vivent à Florence (Henry James, Vernon Lee, E. M. Forster, Edith Warton…). Mais c’est aussi retracer la vie quotidienne d’une famille de marchands florentins entre le Quattrocento et le Cinquecento. Les objets conservent la mémoire des hommes, portent la trace des usages et des coutumes, révèlent l’esprit d’une époque.  Des céramiques d’Urbin aux coffres nuptiaux peints, des tableaux de maîtres (Giotto, Pietro Lorenzetti, Taddeo Daddi, Simone Martini, Filippo Lippi, Domenico Beccafumi…) aux objets de la maison, nous nous émergerons dans l’univers feutré de la Renaissance. 

Visite à la carte. La visite du Musée Horne au palais Corsi peut être combinée avec celle du Musée Bardini, ou plus exceptionnelle et exclusive, la visite de la Maison d'Artiste de Vasari. La célèbre Casa Vasari dans le quartier de santa Croce est parvenue jusqu'à nos jours dans un état fragmentaire, mais son célèbre salon entièrement décoré de peintures murales par l'artiste, en 1572 environ,  a été remarquablement conservé et il vient d'être restauré. Les allégories, les histoires antiques des grands artistes, les mystérieuses origines de l'art du dessin, père de tous les arts, les portraits des peintres florentins de la Renaissance sont les sujets représentés par Vasari, et offerts à notre médication. Entre critique et théorie, conviction et pratique artistique, ces peintures nous renseignent sur le travail de l'artiste et du critique. Pour visiter la Maison de Vasari et pour toutes questions concernant l'ouverture exceptionnelle de la maison, n'hésitez pas à me contacter. Je serai ravie de vous renseigner.

À propos du Musée Horne lire mon article dans le Figaro Hors-Série, Florence Secrètecliquez-ici


 



Visite précédente     -    Visite suivante

Explorez toutes les visites...